vendredi 2 février 2018

La Chandeleur, c'est aussi les navettes !

Les navettes sont des pâtisseries provençales généralement préparées pour la Chandeleur à la place des crêpes à Marseille (pour les vrais Marseillais), les plus gourmands préparant les crêpes et achetant ou cuisinant les navettes (une des recettes hier). La légende veut y voir la forme d'une barque. 


Pour une année riche et heureuse, la coutume veut que l’on conserve une navette de la Chandeleur dans une boîte en métal jusqu’à l’année suivante et la manger à ce moment-là. C’est un signe de bonheur (et la navette quoique dure est toujours bonne, promis, juré !) (vous voulez goûtez ?).

Ce sont des biscuits secs, délicatement parfumés à l’oranger, sont succulents. Certains les dégustent trempés dans une tasse de lait, de chocolat, de thé ou de café. 

La Légende
 

A Marseille, on célèbre tout particulièrement avec faste les fêtes de la chandeleur notamment en l'Abbaye Saint Victor. L’origine de la coutume remonte, dit-on, aux derniers moments du XIIIe siècle quand la statue d'une vierge s'échoua, paraît-il sur le rivage du lacydon. Faite de bois peint et revêtue d’une robe verte tachée et d’apparence douteuse mais … couverte d’une couronne d'or massif ! Le petit peuple laborieux des Marseillais s’enflamma alors d’un seul trait voyant en cet évènement symbolique, la marque de la bénédicité et d’un destin meilleur …

... aussitôt, Sainte fut faite de cette statue de bois baptisée tour à tour de « Vierge Protectrice des marins et des pêcheurs » ou de « Notre Dame du feu Nouveau ».

nave

Certains disent aussi que la navette biscuit d'aujourd'hui symbolise la barque qui amena jadis Saint-Lazare et les deux "Maries" - Sainte-Marie Magdeleine, Marie Salomée et Sainte-Marthe aux Saintes-Maries-de-la-Mer, le 2 février, il y a près de 2000 ans avant qu'elles ne se rendirent à Saint Maximin et la montagne qui la domine aujourd’hui appelée sainte Baume dont la grotte en altitude contient les reliques de Sainte-Marie Magdeleine.

 

Amoureux des traditions, historien local à ses heures, bon commerçant mais surtout excellent boulanger, un certain sieur Aveyrous inventa un délicieux biscuit en forme de navette en 1785 qu’il offrait alors à ses clients le jour de la fête catholique de la Chandeleur ! Rappelons avant tout que le four à cuire du sieur Aveyrous , fondateur du célèbre Four des navettes en 1781  est un lieu d’étape « très médiatique » de la procession de saint Victor où le maire de Marserille, monsieur GAUDIN assiste invariablement chaque année à la bénédiction par l’Archevêque de Marseille des navettes devant les objectifs réunis de TF1, France 2 , et CNN … et peut-être même de France 3 !!!

Précisons aussi que chaque année, cette procession catholique dénomée procession "Notre-Dame-de-Confession" commence avant même les premières lueurs du jour (5h du matin) et après que les marins aient apporté en bateau depuis l’extrémité opposée du port l'Evangile et la statue de saint Victor, le cortège s'élance alors dans un parcours prossessionnaire dans les rues antiques de Marseille, parcours dont l’étape finale est bien l’abbaye de Saint Victor (la plus ancienne de la ville, avec des tombeaux datant de l'Antiquité tardive, à visiter, magnifique). 

Précisons aussi que la tradition provençale veut que l’on achète les navettes douze par douze, une pour chaque mois de l'année accompagnées des fameux cierges verts bénis dont la flamme a pour vocation de protéger le mas (ou le jas = bergerie) ainsi que les troupeaux ou les pêches quotidiennes pendant toute l’année à venir !

navettes_2

D'autres précisions intéressantes : la Chandeleur c’est la fête des Chandelles, fête de la Présentation de Jésus au temple de la purification de la Vierge.
A Marseille il y a 2 quais opposés du Vieux Port , il y a donc 2 types de navettes : celles les plus connues , les navettes de saint Victor perpétuées par le médiatique Jean Claude Imbert héritier direct de sieur Aveyrous (plus ancienne boulangerie en activté : 1781) et les navettes du Panier [plus ancien quartier de Marseille "Phocée", célèbre pour inspirer le fameux quartier "du Mistral", pour les fans de "Plus Belle la Vie", jamais vu !] dites " Navettes des Accoules " . Enfin sur le plan gustatif il vous faut savoir que les navettes marseillaises comptent parmi les rares biscuits réalisés sans levure et se conservent pour autant toute une année entière dans une qualité stable ! (je confirme !)

Traditionnellement parfumées à la fleur d'oranger, elle sont aujourd'hui parfumées avec toutes sortes de parfums et d'épices.

navette_chocolatnavette_lavandenavette_violette
navettes Orsoni, au chocolat, à la lavande et à la violette

Sources : 
- Michel HUGUES, "P
aca Informations Economiques" et de "provencemagazine.info" : ici ;
- Biscuiterie Orsoni : pour se régaler (les yeux) : 
ici ;
- Four des Navettes : 

Posté par Lystig à - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur La Chandeleur, c'est aussi les navettes !

    Merci pour toutes ces info!
    Bonne journée de vendredi!

    Posté par Giboulée50, vendredi 2 février 2018 à 10:41 | | Répondre
Nouveau commentaire