Anges ou Démons ?

mercredi 24 avril 2019

Dictons du jour

A la saint Gaston, 
Trie la semence, enlève le bourgeon.

A la saint Gaston,
Bien souvent le temps n'est pas bon.

Entre saint Georges et saint Marc
Est un jour d'hiver en retard.

Entre Georges [le 23] et Marquet [le 25],
Un jour de l’hiver se met.

Saint Georges et saint Marc
Sont saints grêleurs.

Saint Georges et saint Marc
Sont saints vendangeurs.

A la sainte Euphrasie,
C'est le printemps alors on s'extasie.

A la sainte Euphrasie,
Sur ses bourgeons on s'extasie.

Belle Euphrasie
Met pommes à l'airie.

A la sainte Euphrasie
Pointe la fraise.

A la saint Fidèle,
Plante l’asphodèle.

Sème des radis la saint Fidèle,
Tu en récolteras tout une ribambelle.

A la saint Fidèle,
Niche l’hirondelle.

Après la saint Fidèle,
Il est bien rare qu’il gèle.

Plante un houx à la saint Fidèle
Pour décorer sainte Adèle 
[24 décembre].

Au mois d'avril plante l'oignon comme un fil,
Au mois de mai regarde si tu veux,
Il sera gros comme un pieu.

Quand il pleut en avril,
Tu peux faire réparer le fond du baril.

Quand il tonne au mois d'avril,
Le laboureur se réjouit,
Mais la mouche et la brebis ont beaucoup à souffrir.

Rosées d'avril et de mai,
Rendent août et septembre gais.

En avril, quand lilas il y a,
Blé il y a.

11° à 6h, vent, pluis annoncée

Image illustrative de l'article Vincent de Paul
Vincent de Paul
 ou Vincent Depaul, né au village de Pouy près de Dax le 24 avril 1581 et mort le 27 septembre 1660 à Paris, est une figure du renouveau spirituel et apostolique du XVIIe siècle français, prêtre, fondateur de congrégations qui œuvra tout au long de sa vie pour soulager la misère matérielle et morale. Il a été canonisé en 1737.

Résultat de recherche d'images pour "fashion revolution day"

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale des animaux dans les laboratoires"

Posté par Lystig à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mardi 23 avril 2019

Dictons du jour

Saint Georges et Saint Marc
Sont saints grêleurs.

Saint Georges et Saint Marc
Sont saints vendangeurs.

S'il gèle à la saint Georges,
Sur cent bourgeons en restent quatorze.

Quand il pleut le jour de la saint Georges,
Sur cent cerises on en a quatorze.

Pluie de saint Georges,
Sur cent cerises en reste quarante.

Quand à la saint Georges il pleut,
Cerises adieu.

Pluie de la saint Georges,
Coupe aux cerises la gorge.

Si mouillée est la saint Georges,
Les cerises lui restent dans la gueule. 

S'il pleut le jour de Saint Georgeau,
Pas de fruits à noyaux,
Ni guignes ni bigarreaux.

Saint Georges et saint Marc [le 25]
Sont réputés saint grêleurs.

Entre Georges et Marquet [Marc]
Un jour de l’hiver se met.

Georget, Marquet, Vitalet [le 28] et Croiset [le 3 mai],
S'ils sont beaux, font du bon vin.

Gelées de saint Georges, saint Marc et saint Robert,
Récoltes à l’envers.

Entre saint Marc et saint Georges,
Un seul beau jour peut faire de l’orge.

A la saint Georges,
L'épi est dans la gorge.

A la saint Georges,
Bonhomme sème ton orge,
A la saint Marc,
Il est trop tard.

Pour la saint Georges,
Sème ton orge.
Pour la saint Robert 
[le 29],
Qu'il soit couvert.
Mais si tu attends la saint Marc,
Il est trop tard. 

A la saint Georges,
Le millet vaut mieux que l’orge.

A la saint Georges,
Il faut semer fèves et orge.

A la saint Georges,
Quitte tes avoines et sème (ou herse) ton orge.

Saint Georges met l’épi à l’orge,
La fleur au lin et la graine aux raves.

A la saint Georges,
La caille est dans l’orge.

Saint Georges arrive souvent
Sur un cheval blanc.

Si saint Georges n’est pas là,
Pas une hirondelle du ciel ne viendra.

Quand saint Georges est sur son siège
Fait courir ta vache.

 

En Provence les Saints de glace sont plus précoces ; voici un dicton en " lengo nostro " :
" Jourget , Marquet , Troupet , Crouset 
Soun li quatre cavalié de la fre " 

Georges (23/04), Marc (25/04), Eutrope (30/04), Croix (03/05)
Sont les quatre cavaliers du froid .

 12° à 6h

Fête de la Saint-Georges 2019
Fête de la Saint Georges, saint patron de l'Angleterre

Eugène Belgrand.jpg
1810 : Eugène Belgrand, ingénieur français († 8 avril 1878),  ingénieur français connu pour sa participation aux travaux de rénovation de Paris dans la deuxième moitié du xixe siècle. On lui doit les égouts de Paris, l'aqueduc de la Vanne, dont l'ouvrage le plus remarquable marque la frontière entre les communes d'Arcueil et de Cachan, celui de la Dhuis, ainsi que le réservoir de Montsouris qui en stocke les eaux.

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale du livre et du droit d'auteur 2019"

 

Posté par Lystig à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 22 avril 2019

Dictons du jour

Résultat de recherche d'images pour "bon lundi de paques"

Pluie le jour de sainte Opportune,
Ni cerises, ni prunes. 

A la sainte Opportune beau temps,
Fruits d'été abondants.

Sème tes légumes à la sainte Opportune
Et tu feras fortune.

Nourrir ses plantes à la sainte Opportune, 
Pour le jardin est une action opportune.

A la sainte Opportune,
On sourit à sa fortune.

Si tes pommes de terre ne sont pas plantées à saint Alexandre,
La récolte ne sera pis que pendre.

Après la saint Alexandre,
Dans les foyers plus de cendres.

A la saint Alexandre,
Adieu veillées, adieu cendres.

A la saint Alexandre,
Par les mauvaises herbes ne te laisse pas surprendre.

A la saint Alexandre,
Avec de la cendre,
Eloigne les scolopendres.

A la saint Alexandre,
Les pucerons il te faut pourfendre.

Pour saint Agapit,
Si tu ne veux pas suer, enlève tes habits.

Petite pluie d'avril est,
De la saison, le babil.

Petite pluie d'avril
Fait la belle saison.

Petite pluie d'avril salit la terre,
Grande pluie l'approprie.

Pluie d'avril
Donne à boire.

Pluie en avril,
Belle moisson d'été.

Lune d’avril
Ne passe pas sans gelée.

Il faut qu’en avril
Le cheval tremble à l’écurie.

Au mois d’avril,
Le blé est en épis ;
Au mois de mai,
Il est en lait ;
A la saint Urbain,
Il fait le grain ;
A la saint Claude,
Le froment ôte sa caule.

 14° à 7h, vent violent


source : http://tchielorraine54.eklablog.com/bon-lundi-de-paques-a3534396


Arrivée de Pedro Alvares Cabral à Porto SeguroBahia, en 1500 (découverte officielle du Brésil par Pedro Alvares Cabral).

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale de prière pour les vocations 2019"

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale de la terre 2019"

Jour de la Terre 2019

Posté par Lystig à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 21 avril 2019

Quiz sur le chocolat !

Quiz trouvé sur Futura Sciences rubrique "Santé" :

 

Quiz : connaissez-vous vraiment le chocolat ?

Comment jouer ? Cliquez sur la case de votre choix : la bonne réponse s'affiche automatiquement. Passez à la question suivante en cliquant sur la flèche du haut et découvrez votre score final à la...

https://www.futura-sciences.com



Posté par Lystig à 17:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Pâques : fête chargée de symboles et pétrie de légendes

 

D’après « Les fêtes légendaires », paru en 1866 et « Le Petit Journal illustré », paru en 1932)

Fête célèbre entre toutes, Pâques marque la résurrection du Christ, et s’accompagne d’une renaissance de la nature elle-même, longtemps engourdie sous son immense linceul de neige. Comme toute fête, elle est caractérisée par des symboles, que ce soit l’agneau, les oeufs — rouges à l’origine —, mais encore de nombreuses légendes parmi lesquelles celle de ces cloches qui arrachées de leur église sous la Révolution y revinrent miraculeusement, ou encore celle de ces possédés du diable venant chaque année à la Sainte-Chapelle pour s’en délivrer.

D’où vient son nom ?... Demandons-le aux savants... Ils nous répondront que le mot hébreu paschah signifie « passage », et que la Pâque fut créée par Moïse pour rappeler la sortie d’Egypte et le passage de la mer Rouge. Pâques fut donc une fête juive avant de devenir une fête chrétienne. Ce jour-là, dans les familles juives, on tuait le mouton gras et on le mangeait en famille. Les traditions de bonne chère sont celles qui se transmettent le plus sûrement d’âge en âge. Celle du mouton passa d’une religion à l’autre. Jusqu’au XVIe siècle, on apportait dans les églises des agneaux tout rôtis que le prêtre bénissait et qui servaient de plat de résistance le jour de Pâques.

Œufs de Pâques

Plus tard, l’usage se répand, parmi la noblesse, d’échanger des oeufs qui sont de véritables joyaux. Le roi en distribue de pleines corbeilles à ses courtisans. Boucher adorna de compositions libertines des œufs de Pâques destinés à Mme Victoire, fille de Louis XV. Pourquoi les oeufs de Pâques sont-ils traditionnellement rouges ?... Voici ce que conte, à ce propos, un ancien membre de l’Ecole d’Athènes, savant avisé et grand voyageur. Ce savant, au cours d’un voyage de recherches archéologiques en Epire, s’arrêta un jour au couvent grec des Saints-Pères. Conduit par un moine, il vit, dans l’église dit monastère, toute une série de-tableaux dont les sujets étaient empruntés à l’Ancien et au Nouveau Testament.

« Afin de ne pas scandaliser le bon Père, racontait-il, je m’efforçais de lui montrer que tous les sujets que représentaient ces peintures m’étaient familiers ; et l’excellent religieux qui d’abord avait pris un air soupçonneux, commençait à me considérer avec sympathie, lorsqu’un dernier tableau me fit hésiter. J’apercevais bien un personnage présentant le type traditionnel de saint Pierre. En face de lui, une femme tenait à deux mains un tablier relevé et l’ouvrait pour montrer au prince des apôtres un objet que je ne distinguais pas dans la demi-obscurité de l’église.

— Et celui-ci, demandai-je, que représente-t-il ? 
— Comment ! tu ne le connais-pas ?
— Non ! 
— Tu ne vois pas que c’est sainte Madeleine montrant à saint Pierre ses œufs rouges ? 
— Quels oeufs rouges ? 
— Tu ne sais donc pas que saint Pierre, allant en hâte au tombeau, se croisa avec sainte Madeleine qui en revenait ? 
— Certes si, je sais cela... Mais les œufs ? 
— Alors, tu sais que sainte Madeleine dit à saint Pierre que le Christ était ressuscité ?... Mais que répondit-il ?... Il répondit — car tu sais qu’il était incrédule — il répondit qu’il croirait cela quand les œufs de poule seraient rouges. Or, la sainte femme portait des œufs dans son tablier. (Le bon moine n’expliquait pas pourquoi elle s’était chargée de ces objets fragiles pour courir au tombeau... Mais n’importe !... il n’y aurait plus de légende possible s’il fallait tout expliquer). Madeleine ouvrit donc son tablier : les oeufs étaient devenus rouges, et saint Pierre fut forcé de croire à la résurrection. Voilà, conclut le révérend Père, pourquoi, à Pâques, on fait des oeufs rouges. »

Paques 3

Cloches de Pâques

Mais Pâques n’est pas seulement le jour des œufs, c’est aussi le jour des cloches, le jour où, après un long silence, elles recommencent à frapper l’air de leurs chants harmonieux. Les habitants des grandes villes ne s’aperçoivent guère que les cloches se sont tues. A Paris, même au voisinage des églises, c’est à peine si l’on entend les plus gros bourdons. Mais, dans les campagnes, la voix des cloches est une voix familière, et leur silence, non plus que leur réveil, ne passent inaperçus.

La cloche est d’invention très ancienne : il est probable qu’elle est de provenance orientale et qu’elle ne fit son apparition en Occident que vers l’an 400 de notre ère. L’Italie, ou plutôt la Campanie, province de l’Italie méridionale, lui donna d’abord asile, et de là vint que les cloches prirent le nom de cette province, et que le clocheton où on les suspendait s’appelait « campanile ».

L’usage des cloches se généralisa en Europe vers le VIIIe siècle, dans les églises et les monastères ; mais c’est seulement à partir des XIIe et XIIIe siècles qu’on leur donna de grandes dimensions et un poids considérable pour obtenir des sons graves et puissants.

Pâques est donc, depuis au moins huit ou neuf siècles, la fête des cloches et le jour solennel où les sonneurs, de toute la force de leurs bras, mettent en branle campanes et bourdons. Le sonneur, ce jour-là, est le maître des régions éthérées ; il les emplit de la voix sonore de son carillon. En dépit d’un vieux dicton qui le représente comme un fervent ami de la dive bouteille, c’est surtout de musique aérienne que le sonneur se grise ce jour-là.

Paques 4

Légendes autour de Pâques

Au temps jadis, quand on fondait les cloches au pied même du clocher où elles devaient être logées, c’est l’époque qui précédait la fête de Pâques qu’on choisissait pour ce travail, et c’est le jour de Pâques qu’on baptisait la cloche et qu’on l’inaugurait. Le fondeur besognait dans le mystère ; la nuit, on voyait rougeoyer les lueurs de son fourneau gigantesque ; et maintes histoires miraculeuses couraient sur sou compte. Les légendes sont nombreuses sur la fabrication des cloches autrefois. Citons-en une entre cent.

L’amour que les gens d’autrefois avaient pour leurs cloches s’exprimait ainsi par toutes sortes de légendes. Contons-en une haute, celle des cloches d’une vieille abbaye de Flandre, que les sans-culottes enlevèrent, en 1792, pour en faire des canons. On les avait descendues à grand peine du clocher où, depuis des siècles, elles chantaient de matines jusqu’à vêpres, et on les avait déposées sur un lourd chariot garni d’un épais lit de paille. Il s’agissait de les conduire à la fonderie de Douai. En route, le charretier jurait, sacrait sans relâche, et les cloches frémissaient d’entendre de tels blasphèmes.

Et voilà qu’un beau soir — c’était justement le samedi saint, veille de Pâques — comme le mécréant sacrait plus fort que de coutume, les cloches, tout à coup, s’ébranlèrent, s’entrechoquèrent dans un déchaînement de sonorités furibondes, s’enlevèrent d’elles-mêmes et disparurent dans la nuit. L’homme fut retrouvé, inanimé, auprès de son attelage. Quant aux cloches, elles s’en étaient revenues au clocher abbatial ; et, le lendemain, dimanche de Pâques, dès l’aube, les gens du pays ne furent pas peu surpris de les entendre sonner à- toute volée.

C’étaient là de belles histoires qui, jadis, faisaient frissonner les paysans à la veillée, et que seuls se rappellent aujourd’hui les fervents des traditions populaires et aussi les poètes qui aiment la voix des cloches et le pittoresque dès clochers.

Une vieille chronique nous raconte un fait curieux qui se passa le jour de Pâques. Burchard, dit le Barbu, tige de la maison de Montmorency, possédait un fort dans l’île de Seine (devenue l’île Saint-Denis). Il partait de ce fort pour faire des incursions sur l’abbaye de Saint-Denis, qu’il pillait et dévastait fréquemment. Si Vivien, abbé de ce monastère, s’en plaignit au roi qui ordonna au noble baron de mettre fin à ses brigandages, Burchard n’obéit pas et se vengea sur les propriétés de l’abbaye et sur les pauvres habitants qui les cultivaient. Le roi, impuissant à contenir ce redouble brigand, imagina de lui faire consentir un accord avec l’abbé de Saint-Denis, accord qui eut lieu en 1008.

Il fut convenu que Burchard serait autorisé à construire un château dans un lieu appelé Montmorency, près de la fontaine de Saint-Valery, à trois milles de Saint-Denis ; qu’il ferait hommage à l’abbé pour le fief qu’il possédait dans l’île Saint-Denis ; que ses chevaliers habitant son château de Montmorency seraient tenus de se rendre, deux fois par an, le jour de Pâques et le jour de saint Denis, dans l’abbaye de ce nom, et d’y rester en otages jusqu’à ce que les objets volés par ledit Burchard, les dommages faits par lui aux biens de l’abbaye, fussent restitués ou réparés ; après quoi, on se donnait le baiser de paix et les chevaliers retournaient à Montmorency.

La fête de Pâques était donc choisie comme terme de restitution, de réparation et d’oubli des injures. Dans beaucoup d’actes de ce genre on voit ce jour figurer comme date de paix et de pardon. Voici ce qui advint dans le palais de la Cité, le jour de Pâques de l’an 995, cependant que régnait Robert le pieux, ce roi célèbre dans les légendes. Tout le monde sait qu’un jour, voyant un voleur qui coupait le gland d’or de sa robe, pendant qu’il était en prières, il se retourna et pria le larron de n’en voler que la moitié, afin d’en laisser un morceau pour un autre malheureux.

Par son ordre, disent les vieilles chroniques, un palais fut construit : c’est le palais de la Cité. Robert voulant l’inaugurer le jour de Pâques, des tables furent dressées pour un festin, où les pauvres de Paris étaient invités ; et avant de commencer le repas, Robert se lava les mains. Alors, de la foule des mendiants qui le suivaient s’avança un aveugle qui lui demanda l’aumône ; le roi en badinant, lui jeta de l’eau au visage ; aussitôt, à la grande admiration des assistants, l’aveugle recouvra la vue. Ce miracle, accompli le jour de Pâques de 995, attira un grand concours de peuple dans le palais de la Cité.

Dans la Sainte-Chapelle, que saint Louis fit bâtir pour loger les reliques qu’il amassait de toutes parts, on célébrait, pendant la nuit du vendredi au samedi-saint, une cérémonie assez bizarre pour être racontée. Tous les possédés du diable y venaient régulièrement chaque année pour être délivrés de l’obsession de cet esprit maudit. C’était un affreux charivari, mêlé de contorsions, de cris et de hurlements qui ébranlaient le Châtelet jusque dans sa base. Quand ce vacarme était à son comble, le grand chantre apparaissait armé du bois de la vraie croix. A son aspect tout rentrait dans l’ordre, les convulsions cessaient, et aux cris de rage succédait le calme le plus parfait. Le lendemain, jour de Pâques, tous ceux qui avaient eu le diable au corps et qui avaient éprouvé la vertu de la précieuse relique, allaient en troupe à Notre-Dame ; ils se tenaient dans une chapelle latérale, et l’officiant venait les asperger d’eau bénite pour compléter la guérison. Cette coutume subsista jusque sous Louis XV.

Pâques 5
Cérémonie de la Gargouille à Rouen

Si c’était l’usage à la Pentecôte de donner la liberté aux colombes dans les églises en mémoire de l’Esprit-Saint qui descendit sur les apôtres sous forme de colombe, il y avait à Pâques une tradition plus généreuse. On délivrait des prisonniers, on les ressuscitait à la vie ; ils sortaient de la prison comme du tombeau. La joie était tellement grande qu’elle devait pénétrer partout, même dans les cachots. Cette délivrance se rattache à plusieurs légendes, dont la plus célèbre est celle de saint Romain, au VIIe siècle. Un dragon qu’on nommait Gargouille tempêtait en rivière de Seine et faisait naufrager les bateaux ; sur les rives, il mangeait les chevaux et les bœufs des pauvres laboureurs. Déjà plusieurs chevaliers sans paour avaient essayé de le tuer, mais ils avaient trouvé la mort.

Saint Romain, alors archevêque de Rouen, se crut assez bien avec Dieu pour tenter l’entreprise. Il se rendit d’abord dans les prisons de l’officialité et emmena avec lui deux prisonniers, condamnés à mort. Suivi d’une grande foule de peuple, il se rend au repaire du monstre qui, à sa voix, devient docile. Il lui met son étole et une corde au cou, et les deux prisonniers le conduisirent ainsi, comme un chien tenu en laisse, sur la place publique, où il fut brûlé incontinent. La Gargouille, sentant le feu, essaya de l’éteindre en vomissant beaucoup d’eau sur le bûcher, mais elle ne put y parvenir, saint Romain était là. Le monstre fut réduit en cendres. Disons en passant que c’est depuis cet événement qu’on donna le nom de gargouilles aux animaux chimériques, sculptés autour des basiliques, qui rejettent loin d’elles les eaux sales, comme pour empêcher les souillures de pénétrer dans la maison de Dieu.

En mémoire de cette délivrance miraculeuse, on octroya aux archevêques de Rouen le droit de descendre tous les ans à l’officialité et, sur le rapport du geôlier, de donner la liberté à deux prisonniers. Cette délivrance se faisait à Pâques. A Paris, c’était à Notre-Dame que s’accomplissait celte cérémonie : l’archidiacre brisait un anneau de la chaîne, et le prisonnier, après promesse de meilleure vie, était mis en liberté.

C’est l’histoire étrange et tragique de la cloche de Breslau. En 1386, le plus vieux fondeur de cette ville avait cru trouver la formule d’un alliage merveilleux. Le métal avait été versé dans le moule et le vieillard, voulant se reposer quelques instants, avait laissé son jeune apprenti auprès du moule, en lui recommandant de ne pas toucher au métal.

Mais le jeune garçon, désirant faire jaillir de belles gerbes d’étincelles, plongea dans l’alliage liquide une grosse barre de fer. Aussitôt, le métal, au contact de cet objet froid, se mit fit bouillonner, et l’enfant poussa des cris de terreur. Le fondeur, éveillé en sursaut, accourut ; et, croyant son chef-d’œuvre perdu, il entra dans une si violente colère qu’il empoigna son apprenti et le jeta dans le métal fondu. Or, les habitants de Breslau assuraient que le son de cette cloche avait quelque chose de pénétrant, de douloureux. Quand elle sonnait, on eut dit que l’espace s’emplissait de sanglots.

Article publié dans la France pittoresque (clic)

Posté par Lystig à 10:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Dictons de Pâques

A Pâques, le temps qu’il fera,
Toute l’année s’en rappellera.

Quand il pleut le jour de Pâques,
Il pleut pendant quarante jours.

Pluie à Pâques,
Temps béni.

Les Pâques pluvieuses 
Sont souvent fromenteuses 
Et souvent fort menteuses.

Pâques pluvieux,
Blés graineux
Saint Jean farineux.
(abondance de blé)

Pâques humides,
Grains à foison.

Pâques pluvieuses,
Mains pâteuses.

Pâques pluvieuses,
Femmes pâteuses.

Pâques de longtemps désirées,
Sont en un jour tôt passées.

Quand on mange le gâteau au chaud (bûche de Noël),
On mange les œufs (de Pâques) derrière le fourneau.

Pâques doux, 
Epi vide.

Quand il pleut le jour de Pâques,
Il pleut pendant quarante jours.

Pâques haut ou bas
Toujours vignes à tailler.

Plus tôt les fêtes de Pâques ont lieu, 
Plus l'été est précoce.

À Pâques, le temps qu'il fera, 
Toute l'année s'en rappellera.

Pâques humides, 
Grains à foison.

Pluie à Pâques, 
Emplit les coffres.

Pluie à Pâques, 
Temps béni.

Petites Pâques marines : 
C'est la peste ou la famine.

Pâques tôt, Pâques tard, 
Un bon merle a des petits à Pâques.

Pâques tard, 
Hiver tard.

Le carnaval au soleil, 
Pâques au feu.

Quand Mardi Gras est de vert vêtu, 
Pâques mets des habits blancs.

Pâques en mars, 
Tombes de toutes parts.

Si Pâques marsine, 
il y aura guerre ou famine. 

Pâques en avril, 
Mort à femmes et à brebis. 

Pâques d'avril, 
Vaut fumier ou purin de brebis. 

Pâques vieilles ou non vieilles, 
Ne viennent jamais sans feuilles.

Quand on a Pâques en mars, 
C'est les filles qui vont aux gars. 
Quand on a Pâques en avril, 
C'est les gars qui vont aux filles.

Résultat de recherche d'images pour "god paske"

Posté par Lystig à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Dictons du jour

 A la sainte Léonide,
Chaque blé pousse rapide.

Tel temps à la saint Anselme,
Tel temps pendant une semaine.

A la saint Anselme,
Les dernières fleurs on sème.

A la saint Anselme,
On récolte ce que l'on sème.

Flemme de jardinier à saint Anselme,
Des problèmes au centième.

A Saint Anselme,
Le bohème essaime,
La jardinière sème.

Semer son gazon à saint Anselme
Est un bon stratagème.

A saint Anselme,
Sur ton gazon engrais parsème.

Fraises de saint Anselme
Sont un bonheur suprême.

A la saint Anselme,
Coupe la tête des chrysanthèmes.

Plante tes patates à saint Anselme,
Tu en auras tout un harem.

Ane qui saute et broie sans fin,
Pluie pour demain.

Avril
Est cousu de mauvais fils.

Avril froid, pain et vin donne,
Mai froid les moissonne.

Avril le doux, quand il se fâche,
Est le pire de tous.

Avril plaît aux hommes, 
Mai plaît aux bêtes.

Avril venteux, avril trop beau
N'apporte rien de bon.

Gelée d'avril ou de mai,
Misère nous prédit du vrai.

Après grande sécheresse, grande pluie,
Après grande pluie, mauvais temps.

Ane qui saute et broie sans fin,
Pluie pour demain.

 

177e anniversaire de Jennie Trout
Jennie Kidd Trout, née Jennie Kidd Gowanlock le 21 avril 1841 à Wooden Mills, à Kelso (Écosse, Royaume-Uni) et décédée le 10 novembre 1921 à Los Angeles (États-Unis), est une institutrice et médecin canadienne. Elle est la première femme médecin à exercer officiellement au Canada, de 1875 à 1880, année au cours de laquelle Emily Stowe obtient également l'autorisation d'y exercer.

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale du cirque"

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale des poissons migrateurs"
journée mondiale des poissons migrateurs

Posté par Lystig à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 20 avril 2019

Dictons du Samedi Saint

 Samedi Saint

Le vent du Samedi-Saint
Souffle jusqu'à la Pentecôte au moins.

Si la veille de Pâques, la bise souffle,
Elle soufflera encore à la Pentecôte et on pleurera après la pluie

Pâques tôt, ou Pâques tard,
ne viennent jamais sans feuilles. 

Résultat de recherche d'images pour

Posté par Lystig à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Dictons du jour

A la sainte Odette,
La pâquerette occupe la vedette.

Qui sème des bettes à la sainte Odette,
Facilement se désendette.

Qui paye ses dettes à la sainte Odette,
Plus rien ne l’embête.

A la sainte Odette,
Bon jardinier arrache l’herbette.

A la sainte Odette,
Les tulipes jouent les vedettes.

Orage de la saint Théodore
Annonce une année en or.

A saint Théodore,
Fleurit chaque bouton d'or.

L’éclat des fleurs de saint Théodore,
Malheureusement est souvent inodore.

A la saint Théodore,
Définitivement l’hiver s’endort.

A la saint Théodore,
Toutes tes jardinières décore.

S'il tonne à la saint Simon d'avril,
Vendangeur prépare tes barils.

S’il gèle à la saint Sulpice,
Le printemps sera propice.

A la saint Marcellin,
Beau temps dès le matin.

Beau temps à la saint Marcellin,
Assure le pain et le vin.

Saint Marcellin,
Bon pour l’eau, bon pour le vin.

Le vin d'avril est un vin de Dieu,
Le vin de mai est un vin de laquais.

En avril, le sureau doit fleurir,
Sinon le paysan va souffrir.

Fleur d'avril
Ne tient qu'à un fil.

Il n'est si gentil mois d'avril
Qui n'ait son chapeau de grésil.

Avril frais et rousineux
Rend toujours l'an plantureux.

L'hirondelle aux champs
Amène joie et printemps.

 

Résultat de recherche d'images pour "jacques cartier découverte du canada"
1534 : Jacques Cartier, qui s'est mis en tête de trouver la route du Nord pour atteindre les Indes sans passer par la longue et périlleuse route du Sud, part de Saint-Malo avec deux petits bâtiments, et le soutien du roi François Ier, à la recherche du passage. À défaut, il découvrira le Canada et le Labrador.

Posté par Lystig à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 19 avril 2019

Dicton du Vendredi Saint

Vendredi Saint

S'il neige le Vendredi Saint,
Les autres gelées sont avortées.

S'il pleut le Vendredi Saint,
Les autres gelées sont sans effet.

S'il pleut le vendredi saint, 
Toute la pluie de l'année ne servira à rien

 Qui coule la lessive le Saint Vendredi
Veut la mort de son mari.

On trouve du sang dans le pain cuit
Le jour du grand Vendredi.

Pour trouver beaucoup de nids,
Il faut jeûner le Vendredi Saint.

A l'agonie le vendredi,
Mort le samedi,
Enterré le dimanche,
On va surement au paradis.

Celui qui est né le Vendredi Saint
Guérit de la fièvre.

S'il tonne avant le Vendredi Saint,
Les nourrices ne valent rien.

Laver son linge le Vendredi Saint,
C'est laver son suaire.

Le Vendredi Saint, la femme qui lave est maudite, 
Celle qui cuit est bénie.

Les oeufs pondus et levés le Vendredi Saint,
Mangés à Pâques et à jeûn,
Préservent de la fièvre toute l'année.

Ne mange pas d'oeuf au Saint Vendredi,
Il y a dedans un crapaud maudit.

Un oeuf du Vendredi Saint
Se conserve toujours sain.

Le Vendredi Saint, s'il pleut,
Le bœuf rit, le cochon pleure.

Au Vendredi Saint, 
Semez le cerfeuil et les haricots.

Jesus_Under_Cross

Posté par Lystig à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Dictons du jour

A la sainte Léonide,
Chaque blé pousse rapide.

A la sainte Emma,
Tes fourrages en bas.

A la Sainte Emma,
Change le climat et s’envolent les frimas.

Jardiner à minima à Sainte Emma,
De belles récoltes te privera.

Le temps de Sainte Emma,
De toute la saison oriente le climat.

Sainte Emma
Prend la dernière neige de l’an.

A la sainte Emma,
Les tulipes offrent un beau panorama.

A la sainte Emma,
En pot plante le curcuma.

Plante tes premiers géraniums à la sainte Emma,
Ils resplendiront à la Saint Thomas 
[le 3 juillet].

Dans ton bassin, à la sainte Emma,
Plante l’alisma 
[plantain d’eau].

Avril
Est cousu de mauvais fils.

Avril froid, pain et vin donne,
Mai froid les moissonne.

Avril le doux, quand il se fâche,
Est le pire de tous.

Avril plaît aux hommes, 
Mai plaît aux bêtes.

Avril venteux, avril trop beau
N'apporte rien de bon.

Gelée d'avril ou de mai,
Misère nous prédit du vrai.

 

Description de cette image, également commentée ci-après
Eliot Ness, né le 19 avril 1903 à Chicago dans l'Illinois et mort le 16 mai 1957 à Coudersport, en Pennsylvanie, est un agent du Trésor américain.
Sa grande détermination à faire respecter la prohibition à Chicago l’a placé à la tête de l’équipe des Incorruptibles, qui livra une guerre sans merci à Al Capone, parrain de l'Outfit de Chicago (L’équipe de Chicago), de 1925 à 1932.

Résultat de recherche d'images pour "Yom Ha'atzmaut"
Yom Ha'atzmaut  Jour de l'indépendance
Résultat de recherche d'images pour "Journée Mondiale des adjoint(e)s administratifs (-ves) et secrétaires"

Posté par Lystig à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 18 avril 2019

Dictons du jour

A la saint Parfait,
Tout nous satisfait.

Pluie de saint Parfait
Est toujours un bienfait.

A la saint Parfait,
Si le ciel n’arrose, le jardinier le fait.

A la saint Parfait,
Tout ce qui est fait dans le jardin est bienfait.

Planter des salades à la saint Parfait,
C’est parfait.

A la saint Parfait,
Couper les pousses des cerisiers, des pucerons évite les forfaits.

Carottes semées à la saint Parfait,
A la saint Hervé 
[17 juin] estomac satisfait.

Bouillie bordelaise pulvérisée à la saint Parfait,
Des maladies prévient les méfaits.

A la saint Parfait,
Ce dail 
[faux] est dans le pré.

A la saint Parfait,
Des taupes corrige les forfaits.

Pour saint Agapit,
Si tu ne veux pas suer, enlève tes habits.

Saint Ursmar prend
La dernière neige de l'an.

A la saint Ursmer,
Plante l’ulmaire 
[la reine-des-prés].

Chicorée semée à saint Ursmer
Ne sera point amère.

Avril pluvieux,
Mai venteux,
Font an fécond et bienfaiteux.

Avril fait la fleur,
Mai en a l'honneur

Mars gris, avril pluvieux,
Font l'an fertile et plantureux.

 

1863: Parution du premier roman de Jules Vernes "Cinq semaines en ballon". 

85747182_p

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale des radioamateurs"
journée mondiale des radios amateurs

Résultat de recherche d'images pour "journée internationale des monuments et des sites"

Posté par Lystig à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 17 avril 2019

Dictons du jour

Beau temps à la saint Anicet,
Est l'annonce d'un bel été !

A la saint Anicet,
Le soleil réapparaît.

A la Saint Anicet,
Le coucou chante s'il ne fait pas trop frais.

Avril froid à la saint Anicet, pain et vin donne,
Mai froid les moissonne.

Semer à la Saint Anicet
Est toujours un succès.

A la saint Anicet,
Le jardin doit être ensemencé.

A la saint Anicet,
Taille la houssaie.

Semer son gazon à la saint Anicet
Est toujours couronné de succès.

Jamais femme d'esprit
N'a tondu ses brebis en avril.

Au mois d’avril,
La chèvre rit.

Au mois d’avril,
Les bêtes changent d’habit.

Jamais pluie de printemps
N'a passé pour mauvais temps.

 

Image illustrative de l'article Ford Mustang
1964 : Ford présente à la foire mondiale de New York sa Mustang.

Journée Mondiale de l'hémophilie

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale de l'hémophilie 2019"
www.wfh.org

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale des luttes paysannes"

Résultat de recherche d'images pour "journée de la femme digitale 2019"

Posté par Lystig à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 16 avril 2019

Quiz du mardi !

12 avril 1961 : premier vol habité : quiz sur la conquête spatiale

et Pâques

 


Test Histoire publié sur Quizz.biz


Jouez à des milliers de Quizz Culture générale sur Quizz.biz


Quizz.biz : 1ère plateforme de Tests Culture générale

Posté par Lystig à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Dictons du jour

A la saint Benoît,
De chanter le coucou a droit,
A moins qu’il ne soit mort de froid.

Pour saint Benoît
Le coucou chante aux bons endroits
Si pour Notre Dame 
[25 mars] il n'a pas chanté,
Il est tué ou bâillonné.

S’il pleut le jour de la saint Benoît,
Il pleut trente-sept jours plus trois.

Veux-tu oignons, seigle ou petits pois,
Sème-les vers la saint Benoît.

A la saint Benoît-Joseph,
Le soleil, du jardin est toujours le chef.

A la saint Benoît-Joseph,
Vient le temps des premières greffes.

La saint Benoît-Joseph
Est le bon moment pour la regreffe.

Gelée de saint Fructueux,
Rend le vigneron malheureux.

Ciel tempétueux à la saint Fructueux,
Eté fastueux.

Bon engrais apporté à la saint Fructueux
Est toujours fructueux.

Pour sainte Agnès [21 janvier] et saint Fructueux
Les plus grands froids.

Saint Drogon pluvieux, 
An fromenteux.

Saint Druon pluvieux,
An fromenteux.

Huons
Les jardiniers paresseux à la saint Druon.

A saint Paterne,
Il faut ramasser la luzerne.

Si la pluie d'avril vaut son pesant d'or,
Quand le tonnerre va, c'est un trésor.

Il n'est si gentil mois d'avril
Qui n'ait son chapeau de grésil.

Au mois d'avril,
Le chêne rit.

Avril,
Un de bon sur mille.
 

 


Publicité par Benjamin Rabier(1926)
1921
 : naissance du premier fromage fondu en portions « La Vache qui rit », brevet déposé par Léon Bel.

 


(L'ENIAC, calculateur électronique conçu en 1946 à l'université de Pennsylvanie)

1955 : le mot ordinateur est inventé par le professeur de philologie Jacques Perret à la demande de la société IBM.
Le mot « ordinateur » fut introduit par IBM France en 1955 après que François Girard, alors responsable du service publicité de l'entreprise, eut l'idée de consulter son ancien professeur de lettres à Paris, Jacques Perret. Avec Christian de Waldner, alors Président d'IBM France, ils demandèrent au professeur Perret, de suggérer un « nom français pour sa nouvelle machine électronique destinée au traitement de l'information (IBM 650), en évitant d'utiliser la traduction littérale du mot anglais computer (« calculateur » ou « calculatrice »), qui était à cette époque plutôt réservé aux machines scientifiques ». (clic)

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale de la voix 2019"

Posté par Lystig à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 15 avril 2019

Dictons du jour

Quand de saint Paterne arrive la saison,
La chaleur vient pour de bon.

A saint Paterne,
Il faut ramasser la luzerne.

A la saint Paterne,
Jamais bon jardinier ne lanterne.

Pluie de saint Paterne
Emplit bien les citernes.

A la sainte Anastasie,
Le jardin exprime toute sa poésie.

A la sainte Anastasie,
Plante les choux d’Asie.

A la sainte Anastasie,
Arrache les premières ambroisies.

Pluie à sainte Anastasia
Et les limaces font la razzia.

A la sainte Anastasia,
Dans le jardin plante les premiers freesias.

A la sainte Anastasia,
Fleurissent les premiers opuntias.

A la sainte Anastasia,
Nourris ton kentia.

Si le quinze avril tu as semé,
Tu auras blé dru et serré.

A la mi-avril,
Le blé est à l'épi.

Jardinier prudent attend
Le 15 avril pour fêter le printemps.

En avril le sureau doit fleurir
Sinon le paysan va souffrir.

En avril nuée,
En mai rosée.

Avril remplit le baril
Et mai le cellier.

Avril et mai
De l'année
Font la destinée.

 

Leonardo self.jpg
Autoportrait de Léonard de Vinci réalisé entre 1512 et 151533 × 21,6 cm, bibliothèque royale de Turin.
signature de Léonard de Vinci
Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci dit Leonardo da Vinci), né à Vinci (Toscane) le 15 avril 1452 et mort à Amboise (Touraine) le 2 mai 1519, est un peintre florentin et un homme d'esprit universel, à la fois artiste, organisateur de spectacles et de fêtes, scientifiqueingénieurinventeuranatomistepeintresculpteurarchitecteurbanistebotanistemusicienpoètephilosophe et écrivain.

Résultat de recherche d'images pour "journée mondiale de l'art 2019"
journée mondiale de l'art

Posté par Lystig à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :