A la saint Eusèbe,
Au plus tard, fais battre la gerbe.

A la saint Eusèbe,
Un temps sec grossit la gerbe.

A la saint Eusèbe,
Ponte de poule est faible

A la saint Eusèbe,
Un temps sec grossit l’herbe.

A la saint Eusèbe,
Ponte de poule faible.

Arrache le pas-d'âne [plante] à la saint Eusèbe,
Il ne sortira plus jamais de la glèbe.

Beau temps à la saint Julien,
Promet abondance de biens.

A la sainte Julienne,
Faut toujours que le soleil vienne,
S'il luit peu,
Bon pour les bœufs,
S'il luit prou,
C'est un bon août.

Dans la nuit qui amène saint Etienne,
S’il fait du vent, le vin sera très abondant.

A la saint Etienne,
Pas de vent, pour le vin, c’est excellent.

Si l'on veut que le raisin tienne,
Il faut du chaud à la saint Étienne 
[Ier, pape].

A la saint Etienne,
Chacun trouve la sienne.

Chaleur d’août,
C’est du bien partout.

Il faut cueillir les choux
L’un des trois premiers jours d’août

Pluie et tonnerre en août,
C'est joie et prospérité.

Mois d’août pluvieux
Rend le cep vineux.

Juin, juillet et août,
Ni huîtres, ni choux.

24° à 7 heures

 

La bataille de Cannes est une bataille majeure de la Deuxième guerre punique qui eut lieu le 2 août 216 av. J.-C.. près de la ville de Cannes située dans la région des Pouilles au sud-est de l'Italie. L'armée de Carthage dirigée par Hannibal Barca a défait une armée de la République romaine bien plus nombreuse sous le commandement des consuls Caius Terentius Varroet Lucius Aemilius Paullus. Cette bataille est considérée comme l'une des manœuvres tactiques les plus réussies de l'histoire militaire, et en nombre de victimes, la bataille la plus sanglante côté romain (après celle d'Arausio).

 

Considérée comme un chef-d'œuvre tactique, cette bataille est, 23 siècles plus tard, toujours étudiée dans les écoles militaires.



Manœuvres durant la bataille de Cannes. Situation initiale en bas, destruction de l'armée romaine en haut.