suisse

S'il pleut à Saint Pierre ès Liens,
Les noisettes ne vaudront rien.

S'il pleut à la Saint-Pierre-ès-Liens,
Les noisettes viendront bien.

Saint Alphonse clair et lumineux
Donne abondance à mille lieux.

A la saint Alphonse,
Enlève les ronces.

A la saint Alphonse,
L'été est là mais s'enfonce.

Il faut cueillir les choux
L'un des trois premiers jours d'août.

Qui se marie le 1er août,
La corde il se met au cou.

S'il pleut le 1er août,
Les noisettes seront piquées de poux.

s'il pleut le jour de la Saint Pierre,
La vinée réduit du tiers.

Quand il pleut à la Pierre-aux-liens,
Il n'y aura pas de regain.

S'il pleut le premier août,
De regain guère ou pas du tout.

Quand il pleut le 1er août,
C'est signe qu'il n'y aura pas de regain.

A Saint Pierre, plante tes aulx,
A Saint Pierre, lie tes aulx,
A Saint Pierre, arrache tes aulx
.

A la Saint Pierre plante l’ail,
A la Saint Pierre noue l’ail,
A la Saint Pierre arrache l’ail.

Jour de l'An beau,
Mois d'août très chaud.

Août change toute la pluie
En moût 
(proverbe corse).

25° à 8h

 1er_aout

Aujourd'hui : fête nationale suisse

 Fête nationale de la Suisse 2020

Joachim Ier Murat, Roi de Naples (1767-1808-1815-1815).
1808 : Joachim Murat devient roi de Naples.

Gerda Taro’s 108th Birthday
Gerda Taro, née Gerta Pohorylle, le 1er août 1910 à StuttgartAllemagne, et morte le 26 juillet 1937 à l'Escurial en Espagne, est une photojournaliste allemande connue notamment pour ses reportages sur la Guerre d'Espagne.

Suisse drapeau

Fête nationale suisse

La Fête nationale suisse (en allemand Bundesfeiertag ; en italien Festa nazionale svizzera ; en romanche Festa naziunala svizra) est la dénomination officielle de la fête nationale suisse. On parle plus simplement de fête nationale ou du 1er août.

Fête nationale suisse - 2013

Cette fête fut célébrée pour la première fois en 1891, à l'occasion du 600e anniversaire du pacte de 1291, qui est alors choisi comme acte fondateur plutôt que le mythique Serment du Grütli qui était commémoré auparavant. La date du 1er août est déterminée ainsi car ce pacte, qui renouvelle une alliance, est daté du début du mois d'août sans mentionner le jour exact.

Depuis 1994, le 1er août est un jour férié officiel dans toute la Suisse.

Fête nationale de la Suisse 2018

La fête nationale suisse se réfère au Pacte fédéral (1291), acte fondateur de la Confédération conclu par les représentants des trois cantons primitifs : UriSchwytzUnterwald3,4 (qui s'est ensuite divisé en deux demi-cantons : Obwald et Nidwald). Ce document original en latin n'est redécouvert par hasard qu'au xviiie siècle, lors d’un inventaire des archives de Schwyz. Auparavant, le Pacte de 1315 était considéré comme le texte fondateur : il est écrit en moyen haut-allemand et mentionne pour la première fois le terme de « Confédéré » (allemand moderne : Eidgenosse).
Fête nationale suisse - 2006

Au Moyen Âge, la fête nationale n'existe pas, ce sont les commémorations locales de batailles et de morts qui sont célébrés, mais aucun évènement commun.

Fête nationale de la Suisse 2016

Le 1er août, chaque commune suisse organise à la tombée de la nuit feu de joie, cortège aux lampions et allocutions, éventuellement un feu d'artifice. Le feu de joie évoque les signaux utilisés autrefois comme moyen visuel de transmission. Le feu de joie est également un reliquat de la fête celte de Lugnasad consacrée au dieu Lug au début du mois d'août. Depuis 1993 des brunchs du 1er aout sont organisés dans les fermes ou places de villages. Certaines communes fêtent la veille, soit le soir du 31 juillet. Il est également célébré sur la prairie du Grütli, le lieu où la légende place les premiers Confédérés qui s'y sont réunis pour prêter le serment du Grütli contre les baillis autrichiens.

Fête nationale de la Suisse 2015

Les festivités sont uniquement du ressort des communes ; la fête nationale « fédérale » est diffusée le soir sur les quatre chaines nationales, présentée par quatre présentateurs qui représentent les quatre langues nationales. Chaque année une région linguistique organise cette fête. Juste avant le début du programme, le président de la Confédération suisse prononce un discours diffusé à la radio et à la télévision.

et d'autres informations sur le site suisse My Switzerland : https://www.myswitzerland.com/fr-fr/planification/vie-pratique/coutumes-et-traditions/?bpid=1317932964&nlid=1450906575&mid=353&chk=TeXfL1VTTS

195e anniversaire de la naissance de Maria Mitchell
Maria Mitchell, née le 1er août 1818 sur l'île de Nantucket dans le Massachusetts et morte le 28 juin 1889 à Lynn dans le Massachusetts, est une astronome américaine.

215e anniversaire de la naissance de la comtesse de Ségur


Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur (selon l’onomastique russe Sofia Fiodorovna Rostoptchina, cyrillique : Софья Фёдоровна Ростопчина) , est une femme de lettres française d’origine russe, née le 1er août 1799 (le 19 juillet du calendrier julien alors en vigueur en Russie ; cette équivalence est fausse : en 1799, l'écart entre les deux calendriers était de 11 jours, et non de 13: le 19 juillet julien correspondait au 30 juillet grégorien (l'écart de 13 jours n'est vrai qu'à partir de 1900)) à Saint-Pétersbourg, et morte le 9 février 1874 à Paris. [...]

Une vocation tardive

Le cas de la comtesse de Ségur montre qu’une vocation très tardive peut être particulièrement réussie : elle a en effet écrit son premier livre à plus de cinquante ans.

La comtesse de Ségur a commencé à se consacrer à la littérature en notant les contes qu’elle racontait à ses petits-enfants et en les regroupant pour former ce qui s’appelle aujourd’hui Les Nouveaux Contes de fées. L'on raconte que lors d’une réception, elle aurait lu quelques passages à son ami Louis Veuillot pour calmer l’atmosphère qui était devenue tendue. C’est ce dernier qui aurait fait publier l’œuvre chez Hachette. [...]

Présentation

Le thème récurrent des châtiments corporels (Un bon petit diableLe Général DourakineLes Malheurs de SophieLes Petites Filles modèles…), qui fait peut-être écho à sa propre enfance malheureuse avec sa mère, marque une rupture avec les modèles antérieurs de la littérature enfantine, notamment le modèle des contes de Perrault ou des contes de Madame d’Aulnoy. Chez la comtesse de Ségur, la punition est d’autant plus crûment représentée, que le réalisme des descriptions est sans complaisance.

Plusieurs autres aspects de son œuvre décrivent des particularités qui ne concernent plus qu’une infime minorité des Français d’aujourd’hui : par exemple, le vouvoiement des parents, la présence et le statut des domestiques. D’autres sont obsolètes : les traitements médicaux tels que l’usage abusif des saignées, les cataplasmes « saupoudrés de camphre » (Les Petites Filles modèles), l’eau de gomme fraîche, l’eau salée contre la rage, et ainsi de suite. Le réalisme dans la représentation du quotidien et de ses détails a valu à la comtesse de Ségur d’être appelée « le Balzac des enfants » par Marcelle Tinayre.

Ses œuvres présentent, par certains personnages, des caractéristiques caricaturales et stéréotypées des mœurs de divers peuples, tels que l’aristocratie française se les figurait : Écossais avares et sordides, Arabes méchants et sabreurs, Polonais buveurs et crasseux, Valaques et Tsiganes voleurs et fourbes, Russes violents knoutant leurs femmes, serfs et bonnes, et ainsi de suite.

En 2010, 29 millions d’exemplaires de ses ouvrages ont été vendus.

Sources d’inspiration

La comtesse de Ségur a donné à plusieurs de ses personnages des noms appartenant à des personnes de son entourage, exprimant ainsi son adage : « N’écris que ce que tu as vu ». Voici quelques exemples :

  • Sophie : son propre prénom. C’est un personnage espiègle, avide d’expériences allant à l’encontre des directives des adultes (marcher dans de la chaux vive ; se couper les sourcils ; utiliser un fer à friser chaud sur les cheveux de sa poupée et sur ses propres cheveux ; libérer un bouvreuil qui se fera dévorer…). Les histoires traitant de la vie de Sophie à partir du voyage en Amérique sont beaucoup plus douloureuses pour elle (perte de sa mère puis de son père, remarié à une mégère tyrannique adepte des sévices corporels, retour en France où Sophie est désabusée, à la fois très craintive et courageuse). La comtesse a mis beaucoup de ses propres souvenirs d’enfance dans son personnage.
  • Camille et Madeleine : les prénoms de deux de ses petites-filles, Camille et Madeleine de Malaret.
  • Paul : celui de son gendre, le père des Petites filles modèles, le baron Paul de Malaret.
  • Élisabeth Chéneau correspond à Élisabeth Fresneau, une autre de ses petites-filles.
  • Jacques de Traypi : Jacques de Pitray, un des petits-fils de la comtesse.

C’est la cécité contractée par son fils aîné Louis-Gaston de Ségur, ecclésiastique, qui lui inspire l’aveugle Juliette dans Un bon petit diable.

Les noms ou prénoms des personnages permettent de savoir rapidement quel sera le comportement qu’adopteront ces derniers :

Leçons de morale

Les romans de la comtesse de Ségur, fortement moralisateurs, ont été influencés par la relecture et les corrections faites par son fils aîné, le prélat Louis-Gaston de Ségur. Le juste et l’injuste s’opposent pour bien faire comprendre ce qui est le droit chemin et combien il est dans l’intérêt de tous d’être courageux, doux et sans mauvaises intentions.

Dans les romans de la comtesse de Ségur, l’éducation est un facteur déterminant dans l’évolution de l’individu. Les mauvaises influences et un environnement répressif peuvent pousser les enfants à être méchants. Trop de laxisme et d’indulgence les rendent égoïstes et vicieux.

Les romans opposent des exemples de ce qu’il faut faire et de ce qu’il ne faut pas faire. Les titres expriment d’ailleurs cette dualité, par exemple : Jean qui grogne et Jean qui rit. L’auteur oppose souvent un personnage exemplaire à un enfant qui se cherche : les petites filles exemplaires que sont Camille et Madeleine à la malheureuse Sophie dans Les Petites Filles modèles, Blaise à Jules dans Pauvre Blaise et Juliette à Charles dans Un bon petit diable.

Dans certains cas, le jeune héros commet des fautes qui résultent d’une éducation répressive et brutale ; la violence et l’injustice que vit Charles, ou Sophie, dans Les Petites Filles modèles qui se fait maltraiter par sa marâtre, madame Fichini. Dans d’autres cas, ce sont les parents qui gâtent et ne punissent jamais leurs enfants, ou qui prennent systématiquement leur défense, quel que soit leur comportement, comme les parents de Jules dans Pauvre Blaise ou de Gisèle dans Quel amour d’enfant !

Chez les enfants, rien n’est joué définitivement. Charles (Un bon petit diable) et Sophie (Les Petites Filles modèles), une fois soustraits à la brutalité de leur environnement, pourront s’appuyer sur les modèles de leur entourage pour s’améliorer de même que Félicie dans Diloy le chemineau qui peut, elle, compter sur sa cousine Gertrude, qui est au dire de tous la douceur incarnée.

En revanche il est parfois trop tard pour certains, qui deviennent alors ces adultes méchants et puérils qui feront à leur tour le malheur de leurs enfants : les parents de Christine dans François le bossu ; madame Fichini, dans Les Petites Filles modèles et Les Vacances, bat Sophie sans pitié, mais, même en présence d’adultes, se ridiculise par un excès de coquetterie, par sa gourmandise et par tous les défauts dont elle aurait dû se débarrasser étant enfant ; Alcide dans Le Mauvais Génie — à opposer au bon Julien et au gentil, mais faible Frédéric — ne se repentira jamais, au contraire, et connaîtra une triste fin.

Plus que de simples romans à influence autobiographique, les ouvrages de la comtesse de Ségur ont fortement influencé une nouvelle idée de la pédagogie.

 

 

OMS | Semaine mondiale de l'allaitement maternel

Journée Internationale de la Frite... - Bistronomie Valentina ...

Les belges revendiquent l'invention de la frite et entendent la célébrer comme elle le mérite. C'est certainement pour cela qu'ils ont instauré une journée "internationale" de la frite "belge".

French patatoes

Quelle est donc l'origine de cette journée ? Il semblerait bien que l'histoire commence par une réponse à une injustice latente ressentie par tous les Belges en visite à l'étranger. Pour commander des frites, ils sont contraints de demander des "french patatoes"... Terrible humiliation pour les inventeurs de la frite !

Et le 13 juillet ?

On se perd en conjectures, d'autres sites mentionnent la date du 13 juillet comme étant le "French Fries Day". En passant, les frites belges sont devenues françaises... passons donc sur l'origine (controversée) de l'invention de la frite et réjouissons-nous avec tous ceux qui préparent de vraies frites maison (à base de vraies pommes de terre...) et savourons !

Au fait, demain, ce sera la journée mondiale de la bière. Beau clin d'oeil...

2015-08-01

 

Poster celebrating World Wide Web day. Design features many ...

World Scout Scarf Day - August 1

World Lung Cancer Day - August 1

 

MEAD DAY – First Saturday in August
journée de l'hydromel

NATIONAL MUSTARD DAY – First Saturday in August