S’il vente bien fort le jour de la saint Sixte,
Que cela dure tout le jour, le bois sera cher cette année.

A la saint Richard,
Souvent l’hiver est revanchard.

Le temps de saint Richard
Est bien souvent cabochard.

A la saint Richard,
Du pommier bourgeonnent les dards.

Saint Richard pleurnichard,
Jardinier hilare.

Si les quatre premiers jours d’avril sont venteux,
Il y en aura pour quarante jours.

Le 3 avril
Le coucou chante mort ou vif.

Si le coucou n'est pas là le trois
C'est que sa femme est malade.

Comme est fait le 3,
Est fait le mois.
 

En avril, s'il pleut le 3,
Il pleut tout le mois.
 

Chaque goutte d'avril
En vaut mille.

Printemps pluvieux, 
Beaucoup de foin, peu de blé.

Au mois d'avril,
Si mon maître ne me voyait,
Je dormirai.
Au mois de mai,
Qu'il me voie ou non, je dormirai.

En février, civelles,
En mars, bonnes et belles,
En avril, fi d'elles.

1° à 7h30


Dessin de Leonard de Vinci, aux alentours de 1500.
1369
 : apparition du tir sportif en France. En pleine guerre de Cent Ans, le roi Charles V promulgue une ordonnance qui interdit à ses sujets tous les jeux « qui n'ont point d'utilité pour exercer nos dits sujets au maniement des armes », sous peine d'une amende de quarante sous. En revanche, Charles V encourage la pratique du tir à l'arc ou à l'arbalète.

 tous les évènements sont reportés ou annulés, du fait du confinement dû au Covid 19

World Party Day
2015-04-03

 Lola Álvarez Bravo’s 117th Birthday

Lola Álvarez Bravo (née Dolores Martinez de Anda3 avril 1907 - 31 juillet 1993) est une photographe mexicaine.

Dolores Martinez de Anda est née de parents riches dans l'État de Jalisco. Elle déménage à Mexico quand elle est enfant. Sa mère quitte ensuite la famille dans des circonstances mystérieuses. Son père meurt d'une crise cardiaque en 1916. Elle va alors vivre avec son demi-frère près de Mexico.

C'est là qu'elle rencontre Manuel Álvarez Bravo, un voisin, qui l'initie à la photographie et qu'elle épouse en 1925. Le couple passe deux ans à Oaxaca, où Manuel est nommé comptable, avant de revenir à Mexico.

Elle le quitte en 1934 pour s'installer chez l'artiste Maria Izquierdo. Elle est engagée par le magazine El Maestro Rural. Elle ouvre brièvement une galerie d'art contemporain, où elle organise en 1954 la première exposition mexicaine de Frida Kahlo.

Son œuvre est principalement consacrée à l'exploration de la condition indienne. Elle a aussi réalisé des portraits de Juan SorianoCarlos Fuentes, etc., ainsi que des photomontages des années 1930 aux années 1950.

Tombée dans l'oubli jusqu'aux années 1980, elle n'a bénéficié d'une exposition rétrospective à Mexico qu'en 1992, peu avant sa mort.

Stay Home. Save Lives.
restez à la maison, sauvez des vies