jeudi 6 décembre 2018

En Avent ! n°6 F comme Père Fouettard qui accompagne Saint Nicolas

Afficher l'image d'origine

F comme Père Fouettard qui accompagne Saint Nicolas

Père Fouettard


Imagerie française, Gangel, Metz,
source : http://www.culture.gouv.fr/culture/noel/franc/legimg/fouetar.htm

Selon certaines traditions,

  • Le Père Fouettard qui accompagne saint Nicolas serait en fait le boucher de l'histoire. Pour lui faire regretter son méfait, Nicolas l'aurait condamné à l'accompagner lors de sa distribution de récompenses, en lui assignant la tâche de punir les enfants désobéissants.
  • Une morale de la comptine, peut-être plus tardive, mais plus heureuse, fait s'enfuir le boucher ; saint Nicolas l'interpelle et lui dit que s'il se repent, Dieu lui pardonnera.
  • Selon certains, le père Fouettard est une invention des Messins lors du siège de leur ville par les Impériaux, en pleine période de festivité de la Saint-Nicolas en 1552 après la mise en place du protectorat français. De là leur serait venue l'idée de se moquer de l'assiégeant, Charles Quint, en le représentant sous les traits du boucher de la légende de saint Nicolas.

(article complet sur wikipedia ici)

Afficher l'image d'origine

Saint Nicolas

Fils d’Euphémius et Anne, un couple riche et pieux de la ville de Patare, en Lycie (sud de la Turquie actuelle). Malheureusement, ses parents décèdent de la peste alors qu’il est encore jeune et c’est son oncle l’archevêque de Myre qui se charge de son éducation. Très charitable, il n’hésite pas à utiliser la fortune de ses parents pour répandre ses bonnes actions. Le premier épisode de cette charité se manifeste lorsqu’il sauve trois jeunes filles de la prostitution en jetant nuitamment par la fenêtre ouverte trois bourses d’or dans la maison pour que leur père les dote et puisse les marier convenablement. Ordonné prêtre, il est ensuite nommé abbé du monastère de la Sainte-Sion.

Après le décès de son oncle, il effectue un pèlerinage en Terre Sainte et se rend jusqu’en Égypte, où il rencontre Saint-Antoine le Grand. Au cours du voyage de retour, qui s’effectue en bateau, il apaise miraculeusement la tempête qui menace le navire. De retour à Myre, il est choisi pour succéder à son oncle comme archevêque. Il doit dès lors composer avec les persécutions ordonnées par l’empereur Licinius, qui a décidé de rétablir le culte des idoles, mais qui est heureusement bientôt vaincu par Constantin le Grand.

St_Nicolas_Myre

Peu de temps après, Nicolas opère un nouveau miracle en ressuscitant trois enfants qu’un boucher avait tué puis haché pour en faire du pâté. Le reste de la vie de Saint-Nicolas est jalonné de plusieurs autres prodiges semblables. Vers la fin de sa vie, il se retire dans son monastère de Sainte-Sion où il décède des suites d’une fièvre (270-346) Saint-Nicolas fait l’objet d’un culte important dans plusieurs pays d’Europe, mais aussi dans l’est de la France, où il est toujours étroitement associé à la légende du Père Noël.

nicolas_epinal
Image d'Epinal

Saint-Nicolas est le patron des marins, des navigateurs, des voyageurs, des cireurs de chaussures, des enfants scolarisés, des pèlerins, des personnes sans ressources, des pharmaciens, des parfumeurs, des prêteurs sur gages, des femmes célibataires, des commerçants, des juges, des pêcheurs, des apothicaires, des dockers, des personnes captives, des jeunes mariés et des tonneliers. Il est invoqué pour éviter d’être victime d’un cambriolage ou pour écarter les risques de perdre une action intentée en justice.

nicolas_port
Saint Nicolas, patron de la Lorraine,
vitrail de Saint-Nicolas-de-Port

Saint Nicolas en Lorraine et en Belgique

Tous les ans, la veille de l'anniversaire de sa mort, le 6 décembre, (on fête en effet un saint le jour de sa mort, à la différence de Noël qui célèbre la naissance de Jésus), saint Nicolas descend du ciel, entre par la cheminée pour apporter des friandises et des cadeaux aux enfants sages. Il porte une longue barbe blanche, une mitre et une crosse et un long manteau, souvent rouge.

Il est accompagné du Père Fouettard : c'est l'opposé de saint Nicolas. D'aspect repoussant, horrible et menaçant, il tient une verge pour fouetter les enfants méchants... En Lorraine, il porte le nom de Hans Trapp.


Lithographie de Hansi avec saint Nicolas

Le réveillon de la Saint-Nicolas a donc lieu le 5 décembre. Avant de se coucher, les enfants déposent leur soulier ou leur chaussette près de la cheminée, ou bien près de la porte, ainsi qu'un peu de foin ou une carotte pour l'âne de saint Nicolas.

Les cadeaux se donnaient autrefois uniquement pour la Saint-Nicolas, Noël étant seulement une fête religieuse. Dans le nord et l'est de la France et au-delà des frontières, saint Nicolas apporte toujours des cadeaux et des gateaux comme le speculoos bruxellois... une sorte de pain d'épices.

Aujourd'hui, les enfants sont deux fois gâtés : d'abord par saint Nicolas puis par le Père Noël...

Cette chanson populaire a été recueillie par Gérard de Nerval qui la rendra célèbre en la publiant dans le Sylphide en 1852. On estime que cette histoire est né à l'époque des premières croisades. Le miracle de cette chanson est inconnu en Orient.

nicolas_poele

 

LES TROIS PETITS ENFANTS

Refrain :
Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs.

S'en vont un soir chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu nous loger ?
- Entrez, entrez, petits enfants
Y a de la place, assurément.

Ils n'étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués.
Les a coupés en p'tits morceaux,
Mis au saloir comme des pourceaux.

Saint Nicolas, au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ces champs.
Alla frapper chez le boucher :
- Boucher, vourdrais-tu me loger ?

- Entrez, entrez, Saint Nicolas,
Il y a d'la place, y n'en manque pas !
Il n'était pas sitôt entré
Qu'il a demandé à souper.

Voulez-vous un morceau de veau ?
Je n'en veux pas, il n'est pas beau !
Voulez-vous un morceau d'jambon ?
- Je n'en veux pas, il n'est pas bon !
Du petit salé, je veux avoir
Qu'y a sept ans qu'est dans le saloir !

Dès que le boucher entendit ça,
Hors de la porte, il s'éclipsa.
Boucher, boucher, ne t'enfuis pas !
Repens-toi ! Dieu te pardonnera.

Saint Nicolas alla s'asseoir
Dessus les bords de ce saloir.
Petits enfants qui dormez là
Je suis le grand Saint Nicolas.
Et le saint étendit trois doigts,

Les p'tits se r'lèvent tous les trois.
Le premier dit : J'ai bien dormi !
Le second dit : Et moi aussi !
Et le troisième, le plus petit :
Je croyais être au Paradis !

nicolas_sinterklaas

(d'après Lexilogos)

et si on cuisinait un mannelé, brioche cuisinée à l'occasion de la Saint Nicolas ? clic sur la recette de c'est maman qui l'a fait ou clic sur la recette de Michèle... 

pour d'autres informations, des coloriages et des petits bricolages : clic (d'ailleurs, un des Saint Nicolas ressemble à un Dark Vador rouge (voir mon billet ici).

Saint Nicolas mon bon patron
 
Saint Nicolas, mon bon patron, 
Apportez des p'tits bonbons
Des pastilles pour les p'tites filles,
Des marrons pour les garçons.
 
Saint Nicolas, mon bon patron,
Apportez moi des p'tits bonbons
Des beaux jouets pour mes copains,
Des belles fleurs pour ma maîtresse.
 
Saint Nicolas, mon bon patron, 
Apportez moi des macarons
Des dentelles pour les demoiselles, 
Des beaux rubans pour les mamans.
 
Saint Nicolas, mon bon patron,
Apportez moi des macarons
Ses mirabelles pour les demoiselles,
Des coups d'bâton pour les garçons.
 
Saint Nicolas, mon bon patron,
Apportez moi des macarons
Des halettes pour les grands mères,
Des lunettes pour les grands pères.
 
Saint Nicolas, mon bon patron,
Apportez moi quelque chose de bon
J'ai mon panier rempli de foin 
Pour la bourrique de Saint Nicolas.
 
 Afficher l'image d'origine

 

Posté par Lystig à - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur En Avent ! n°6 F comme Père Fouettard qui accompagne Saint Nicolas

    Merci!
    Un régal se lire tes articles!

    Posté par Giboulée50, jeudi 6 décembre 2018 à 08:52 | | Répondre
Nouveau commentaire