D’après «Histoire générale des Voyages», paru de 1746 à 1759

A lire l’abbé Prévost (1697-1763) dans son Histoire générale des Voyages, le Père Noël aurait été bien mal inspiré et téméraire d’élire domicile en Laponie

102
Renne et Lapons

«Au mois de Décembre les Lapons pêcheurs offrent à leur "Iaoullo herra" de petites nacelles de bois de sapin. Elles ont une aune de longueur; on y fait des mâts, on y trace des croix on les arrose du sang des rennes que l’on tue à Noël. On les suspend à la cime des sapins également marqués de croix, et teints de sang; car la superstition est toujours sanguinaire.

«Dans le même temps, on attache à ces arbres des cylindres d’écorce de bouleau, où l’on met pour offrande un peu de tous les mets qu’on mange la veille et le jour de Noël. C’est du lait, du fromage, du poisson, de petits gâteaux de farine, grands comme un écu suédois. Ces présents sont offerts à "Rouotta" que les hommes ont intérêt à se rendre favorable de peur qu’il ne perce le ventre à leurs femmes»!
Voilà son seul moyen de locomotion bien malmené à une période, pour lui, d’activité que l’on sait intense...