J comme Japon et Noël ailleurs dans le monde

billet inspiré par Femme Actuelle,Joyeux-Noël.com et Wikipedia...

Noël au Japon

Les Chrétiens étant peu nombreux au Japon, les célébrations de Noël (クリスマスKurisumasude l'anglais christmas) ne revêtent que rarement de véritables aspects religieux. Noël au Japon est une tradition moderne en plein développement, mais plus que la naissance du Christ, c'est surtout le mythe de Santa Claus (サンタクロース,Santa Kurōsuéquivalent américain du Père Noël) qui est célébré. Ainsi, comme dans les pays occidentaux, Noël est l'occasion d'offrir des cadeaux aux enfants (surtout aux plus petits). Pour les jeunes, le 24 décembre est la fête des amoureux. En ce jour, les amoureux se déclarent l'un à l'autre (un peu comme lors de la Saint Valentin).

A défaut de dinde, on consomme plus volontiers lors du réveillon de Noël du poulet, notamment le poulet frit de la chaine KFC, qui multiplie ses ventes de cinq à dix en cette période de l'année. Ce succès daterait des années 1970, KFC était alors le seul à proposer les dindes ou poulets entiers recherchés par les Occidentaux vivant au Japon.

Avant le milieu du xxe siècle, Noël était nommé kōtansai (降誕祭) ou seitansai (聖誕祭), et le réveillon de Noël seiya (聖夜) et non Christmas Eve (クリスマス・イヴ,Kurisumasu Ivu).

Noël au Royaume-Uni

Chez nos voisins d’outre-manche, c’est Father Christmas qui apporte les cadeaux et les déposent dans les chaussettes et bas que les enfants ont accroché au pied de leur lit ou à la cheminée.

Chaque famille décore également un sapin. Cette tradition a été importée d’Allemagne par le prince Albert, le mari de la Reine Victoria, en 1840.

Comme en France, les familles se réunissent autour d’un copieux repas dont le plat principal est une dinde rôtie. Mais c’est surtout le plum pudding qui est caractéristique du repas de noël.
Ce gâteau se prépare des semaines à l’avance car, d’après les Anglais, il se bonifie avec le temps… Le plum pudding est une recette extrêmement compliquée qui se compose de nombreux ingrédients aussi variés que des zestes d’orange, des raisins de Corinthe, des cerises confites, de la graisse de rognon de bœuf haché, de la soupe de brandy… Chaque convive reçoit une part afin d’avoir la chance de découvrir un des 6 objets qui ont été cachés dans le gâteau : 2 bagues qui apportent l'amour, la pièce de six pences, symbole de prospérité, le boutons de culotte pour le vieux garçon, le dé pour la vieille fille, et le petit cochon qui détermine celui qui es le plus gourmand.

Noël en Allemagne

Les traditions de Noël commencent le premier dimanche de décembre avec l’allumage de la première bougie de la couronne de l’Avent. Chaque dimanche, les enfants en allument une supplémentaire jusqu’au 25 décembre. Ils ouvrent aussi chaque jour une fenêtre de leur calendrier de l’Avent. Pendant le dernier mois de l’année, les familles confectionnent également des petits sablés en forme d’animaux ou d’étoiles afin de les manger le jour de la naissance du Christ. Le 25 décembre, les familles allemandes partagent une oie grillée accompagnée de chou rouge et de pommes. Noël est avant tout une fête familiale car c’est le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, que les enfants reçoivent leurs cadeaux . Mais ceux qui n’ont pas été sages peuvent aussi recevoir la visite du Père Fouettard, moine bourru vêtu de noir qui porte un bâton pour donner des corrections… (voir le Père Fouettard).

Afficher l'image d'origine

Noël au Danemark

Tout le mois de décembre participe à la fête. Les rues sont illuminées et décorées de guirlandes et de branches de sapin. 

coeur danois


Les enfants écrivent de nombreuses cartes à leurs amis et à leur famille. 
Des timbres sont spécialement émis pour Noël. Un des plus beau a été dessiné par la Reine elle-même. 
Dans chaque maison, une couronne garnie de quatre bougies est suspendue au plafond. La maison est décorée de branches de sapin, de petits anges, de lutins et d'étoiles en paille. Les enfants font eux-mêmes de nombreuses décorations qu'ils accrochent dans le sapin. 
On va en famille couper le sapin de Noël dans la forêt. 
Le dîner de Noël commence vers 18h. A la fin du repas, on sert du riz au lait [risalamande] où se cache une amande entière. celui qui la trouve reçoit en cadeau un petit cochon porte bonheur en pâte d'amande. 
Après le dîner, le papa va seul dans la pièce où se dresse le sapin de Noël décoré de guirlandes faites de petits drapeaux danois, de bougies et de petits coeurs rouges et blancs [couleurs du drapeau]. 
Le papa allume une à une les bougies pendant que la famille attend avec impatience derrière la porte. Puis toute la famille entre et fait un cercle autour de l'arbre en se tenant par la main. Chacun à son tour choisit un chant de Noël que tous entonnent en faisant une ronde.

Noël en Suède

Pendant la période de l'Avent, les Suédois allument chaque dimanche une bougie d'une chandelier jusqu'à Noël. On accroche aussi des petites figurines sur les vitres, on installe des lumières et des petits gnomes, les Tomte, sous le sapin. La légende dit que le gnome était le gardien des récoltes tout le long de l'année. Les fermiers devaient les respecter s'ils voulaient avoir de bons rendements.

Concernant la distribution des cadeaux et des bonbons, c’est Jul Tomte, avec sa longue barbe blanche et ses sabots en bois, qui s’en charge.

jul 4 Jenny Nystrom, Suède 1854-1959

Noël en Finlande

La veille de Noël, les petits Finlandais sont très occupés. Le matin ils partent en traîneau couper le sapin et l'après-midi ils le décorent. La légende, dit que le Père Noël est originaire de la Laponie, une région située au nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande. En Laponie, le Père Noël reçoit 500 000 lettres par an. 
Le 24 décembre, on allume des bougies sur les tombes. 
20 jours après Noël, le sapin est enlevé de la maison.

Noël en Islande

Comme dans tous les pays chrétiens, Noël est la fête des enfants. Elle se termine la nuit des Rois mages, le 6 janvier pendant laquelle on chante et on danse autour de grands feux.

Noël se dit Jol en islandais. Les Jolasneinar sont des petits lutins de Noël. Ils sont treize et ont chacun un nom qui révèle leur personnalité. Ces lutins, sont les enfants de Gryla, une créature monstrueuse à trois têtes. 
Gryla portait une barbe et des cornes de chèvre. Son repas préféré était la viande d'enfants méchants qui ne pouvaient lui échapper que s'ils devenaient gentils. Ses enfants ont de drôle de noms comme "Racleur de pot", Voleur de saucisses", "Celui qui observe par le fenêtre", etc... Ces lutins taquinent les gens et les bêtes, volent, claquent les portes... 
Depuis l'apparition du Père Noël, les lutins sont devenus plus gentils et passent leur temps à  préparer les cadeaux pour les enfants sages.

Dès le début du mois de décembre, les enfants déposent une chaussure au bord de la fenêtre. S'ils ont été sages, ils reçoivent un petit cadeau du Père Noël. S'ils n'ont pas été sages, ils reçoivent une pomme de terre.

 

jul 24 isl

Noël en Norvège

Dès le début du mois de décembre, la famille prépare les décorations du sapin et décore la maison. On place une couronne sur la porte d'entrée pour indiquer que l'on prépare Noël. Un bouc en paille et des gerbes de blé sont placés devant la maison. 
On allume la première bougie de la couronne de l'Avent. 
On suspend une étoile devant chaque fenêtre de la maison. 
En Norvège, les fleurs font partie du décor de Noël. Des tulipes ou des jacinthes en pots sont déposées un peu partout pour que toute la maison ait un air de fête. 
Les enfants préparent avec leur maman, de délicieuses gaufres en forme de coeur. 
La promenade en traîneau est une activité agréable de la période de Noël. On s'habille chaudement et on se glisse sous des peaux de loup, sans oublier une torche car il fait nuit dès le début de l'après midi.

Quelques semaines avant le début des festivités, les villageois brassent la Juleøl, une bière typique de Noël, préparent des cochonnailles, des quantités de petits biscuits ainsi que le julekake, une brioche farcie de raisins et citronnée.

Le 24 décembre on dépose une bougie sur chaque tombe. 
Après le dîner, toute la famille danse et chante autour du sapin. On forme deux cercles autour du sapin. Dès que tout le monde chante, le premier cercle tourne vers la droite et le second vers la gauche. Quand le chant s'arrête tout le monde change de cercle et on recommence avec un autre chant. Puis on ouvre les cadeaux.

Noël en Italie

Selon les régions, les traditions diffèrent et les enfants ne sont pas forcément gâtés par la même personne ni à la même date. Dans le nord, c'est le Père Noël "Babbo Natale" ou le Petit Jésus "Gesu Bambino" qui distribue les cadeaux le jour de Noël. Ailleurs, c'est Sainte Lucie "Santa Lucia" le 13 décembre ou encore la sorcière Befana le 6 janvier.
Comme en Provence, chaque famille possède une crèche qu’elle prépare 9 jours avant la naissance du petit Jésus.
Du côté de la table, le Panettone et le Pandoro sont les gâteaux phares de la fête.

Afficher l'image d'origine

Noël aux Etats-Unis

Le Père Noël, c’est aux Yankees qu’on le doit. C’est en fait une célèbre marque de soda qui a récupéré le mythe de Saint Nicolas pour le transformer en Père Noël.
Les Américains décorent l’intérieur et la façade de leur maison avec des guirlandes et des boules brillantes. Sur le sapin, ils placent des petites cannes à sucre rouge et blanc.
Côté cuisine, les Américains privilégient le bœuf à la dinde qu’ils ont déjà consommé quelques semaines auparavant pour Thanksgiving. Dans toutes les maisons, on trouve un verre de « « lait de poule ». Il s’agit d’un mélange de lait, de jaune d’œuf, de rhum et de cannelle qui est offert aux invités pour leur porter chance.

 

Pour prolonger votre lecture, le site joyeux-noël.com vous en dit plus (et d'autres choses) sur les fêtes de Noël dans d'autres pays.

Plein de cartes de tous les pays : clic