A la sainte Delphine,
Mets ton manteau à pélerine.

A la sainte Delphine,
Souvent il vente et pleuvine.

A la sainte Delphine,
Le givre sur les feuilles joue les ballerines.

A la sainte Delphine,
Les plantes frileuses tu confines.

A la sainte Delphine,
Coupe broussailles, rejets, épines.

En novembre, si la première neige ne prend pas,
De l'hiver elle ne prendra.

Novembre chargé d'eau,
L'été n'en sera que plus beau.

Vent ou tempête,
Quand les araignées font la fête.

Novembre chaud au début,
Froid à la fin.

Vent d’antan [d’automne] qui se lève le mercredi,
Pendant neuf jours sera suivi.
(le mistral s'est levé hier)

0° à 7h30, Mistral fort

Niels stensen.png
Niels Stensen
 est un anatomistegéologue et évêque d'origine danoise, né le 11 janvier 1638 à Copenhague et mort le 26 novembre 1686 à Schwerin en Allemagne. Il fut l'un des premiers à formuler des principes en géologie, branche alors peu connue des sciences naturelles. Le plus connu d'entre eux est le principe de la superposition, d'après laquelle la couche supérieure d'une succession sédimentaire est toujours plus récente que les couches sous-jacentes, à moins de remaniements ultérieurs.

Sa vie est en grande partie marquée par son conflit personnel entre les explications religieuses des phénomènes naturels ayant cours et les découvertes scientifiques qu'il fit en ce domaine. Il est déclaré bienheureux par Jean-Paul II le 23 octobre 1988. Sa devise était : « Exactitude de l'expérience, résultats reproductibles »