Pour saint Agapit,
Si tu ne veux pas suer, enlève tes habits.

Si le vent souffle le 6 août,
Le blé sera cher toute l'année.
S'il ne souffle pas, il sera bon marché.

Six août couvert,
Pluie et neige en hiver.

A la Transfiguration,
Récolte tes oignons.

Au mois d'avril,
Ne quitte pas un fil,
Au mois de mai,
Pas guère,
Juin juillet août,
Tout.

Au mois d'août, n'ôte la flanelle
Qu'en cas de chaleur torrentielle.

Vent d'Albion, 
Vent de grêlon.

Au mois d'août,
Le vent est fou.

Août sans pluie
Fait maigrir la vache.

Les poulets du mois d'août
N'ont jamais le derrière clos.

Quand il pleut au mois d'août,
Les truffes sont au bout.

S'il pleut en août
Il pleut du miel et du moût.

Ce qu'août ne cuira,
Septembre ne le rôtira.

Quand l’août est bon,
Abondance à la maison.

Coupe ton bois en pleine lune d'aoît,
Il sera sain comme un os.

Midi ciel vilain,
Minuit ciel serein.

19° à 8h, averses.


1612
 : au BrésilDaniel de La Touche, seigneur de la Ravardière, arrive au port de Javiré sur l'île de Maranhão avec la flotte française composé de trois bâtiments (la Régente, la Charlotte et la Sainte-Anne) et commence la construction d'un fort, auquel il donnera le nom de Saint-Louis (São Luis), en l'honneur du roi de France Louis XIII. Autour de ce fort se créera la ville de Saint-Louis de Maranhão (aujourd'hui São Luis do Maranhão, classée sur la Liste du patrimoine mondial par l'UNESCO).