Quand arrive Benjamin,
Souvent le beau temps prend fin.

A la saint Benjamin,
Le mauvais temps prend fin.

A la saint Benjamin,
Les frimas prennent fin.

A la saint Benjamin,
De l’hiver, serre la main.

A la saint Benjamin,
L’hiver passe son chemin.

C’est souvent à la saint Benjamin
Que l’hiver, enfin, prend fin.

Souvent quand arrive Benjamin,
Le soleil revient
Et s'illuminent nos lendemains.

A la saint Benjamin,
De tout le jardin fait l’examen.

A la saint Benjamin,
Sème le cœur sur la main.

Mars est comme la romance,
Il finit comme il commence.

Soit au commencement, soit à la fin,
Mars nous montre son venin.

Au commencement, à la fin,
Mars a du poison.

Si mars arrive comme un mouton,
Il s'en partira comme un lion.
Mais s'il arrive comme un lion,
Il s'en ira comme un mouton.

Mars hâleux,
Avril pluvieux
Font mai joyeux.

Hiver gourmand mange printemps,
Hiver gourmet mange été.

Mars compte trente et un jours,
Pour le jardinier, c'est bien trop court.

Ce que mars couve,
On ne le sait qu'après son trente et unième jour.

Quand le merle a sifflé,
L’hiver s’en est allé.

Quand en mars il a tonné,
Le lait des vaches est tiré.

8° à 6h

Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Wilhelm Bunsen
 (30 mars 1811 à Göttingen en Allemagne - 16 août 1899 à Heidelberg en Allemagne) est un chimiste allemand.

Il est connu pour ses travaux en spectroscopie et, bien qu'il n'ait pas directement contribué à l'amélioration de cette invention, pour avoir donné son nom au bec Bunsen.