V comme Veillée (2), vigile

Après le Cacho Fio (V comme Veillée (1)) et le Gros Soupà (S comme Gros Soupà) et avant les Treize Desserts (T comme Treize Desserts), on se rend en famille à la Messe de Minuit.


affiche 2012 (chateau-baux-provence.com)

Avant la messe proprement dite, une veillée a lieu (zou, le lien avec la lettre du jour... parce que pour W à part Waterloo, wapiti et white spirit, je ne trouve pas !) avec des chants pendant laquelle les fidèles entrent (tentent de trouver une place), en admirant la crèche.

On trouve parfois une crèche vivante... ou encore le pastrage, procession des bergers, dont le bayle (provençal, chef des bergers) guide la procession des bergers, au son des galoubets et des tambourins, il porte ou un petit pastre (jeune berger) dans ses bras un agneau (naissance tardive) enrubanné qui sera offert comme offrande. Parfois, une charrette décorée est tirée par un bélier et accompagne la procession.


source : http://www.lesbauxdeprovence.com/fr/animations/messe-de-minuit-creche-vivante-et-ceremonie-du-pastrage

Bien entendu des chants accompagnent la procession et tout au long de la Messe de Minuit, on pourra entendre des "Noëls" de Nicolas Saboly (XVIIème siècle), maître de chapelle avignonais, qui a composé en lengo nostro, enfin en langue d'oc nombre de chants, en particulier de Noël.

Les messes de minuit les plus connues sont celles de Saint-Rémy-de-Provence, Fontvieille, Barbentane, Allauch, Saintes-Maries-de-la-Mer, Saint-Michel-de-Frigolet (Tarascon) et Les Baux de Provence.

le plus célèbre : La cambo me fai mau

 

 

 

(et je ne connais pas exactement les mêmes paroles... le "provençal" que l'on apprend aujourd'hui est celui "fixé" par Frédéric Mistral et le Félibrige, ma grand-mère parlait celui d'Avignon...)