S'il neige à la Saint Onésime,
La récolte est à l'abîme.

A la Sainte Julienne,
Faut toujours que le soleil vienne.

Au Mardi gras,
L'hiver s'en va.

Lune de Mardi gras,
Tonnerre entendra.

Mardi gras pluvieux
Fait le cellier huileux.

Mardi gras sous la pluie,
L'hiver s'enfuit.

Carnaval en chemise,
Pâques en pelisse.

Carnaval crotté,
Pâques mouillées,
Coffres comblés.

S'il luit peu,
Bon pour les boeufs ;
S'il luit prou,
C'est un bon août.

Par la blanche gelée,
La pluie est présagée.

Février neigeux,
Eté avantageux.

Février neigeux,
Eté venteux. [flûte !]

2,4° à 8h. Vent

Mardi gras est une fête catholique qui marque, en apothéose, la fin de la « semaine des sept jours gras » autrefois appelés jours charnels. Cette période pendant laquelle on festoyait précède le mercredi des Cendres marquant le début du Carâme. De nombreux carnavals ont lieu le Mardi gras.

La date de Mardi gras est mobile par rapport au calendrier grégorien (calendrier usuel qui suit le mouvement du Soleil et les saisons) car elle est associée à la date de Pâques (dimanche qui suit la pleine lune qui suit le 21 mars) : elle a lieu juste avant la période de Carême, c'est-à-dire 41 jours de la semaine plus 6 dimanches soit 47 jours avant Pâques..

Les festivités associées au carnaval précèdent, dans la tradition chrétienne, l'entrée dans le Carême pendant lequel le chrétien mange « maigre », en s'abstenant notamment de viande ; d'où l'étymologie du mot « carnaval » qui dérive du latin médiéval « carnelevare » signifiant « enlever, retirer la chair » (c'est-à-dire « retirer la viande » de la table, dont elle restera absente durant tout le Carême).

Mardi gras, populairement, est aussi le jour où l'on mange les fameux « beignets de carnaval » et où on se déguise.

Mardi gras
Ne t'en va pas,
J
e fais des crêpes,
J
e fais des crêpes.
Mardi gras
Ne t'en va pas,
Je fais des crêpes
Et tu en auras.

(d'après wiki*pedia)