Tradition marseillaise, le colombier est un gâteau de Pentecôte : à base d'amandes et de melon, couvert de sucre, coloré généreusement, parfumé au Kirsch et à l'intérieur duquel est caché une colombe (représentant l'Esprit Saint) en céramique ou en porcelaine. Celui qui trouve la colombe, selon la tradition, se marie dans l'année.

Cette tradition gourmande a quasiment disparu... Un Colombier a été offert par les chefs pâtissiers de Marseille au maire de la ville, M. Jean-Claude Gaudin, cette semaine. Ils souhaitent réhabiliter cette tradition tombée en désuétude.

colombier_img

Dans les années 1920, un concours a été organisé entre différentes pâtisseries pour trouver le gâteau le plus pratique à emmener au cabanon (= cabane idéalement située à la campagne ou dans les calanques ; aujourd’hui, on parle toujours de « cabanon » à Marseille pour désigner une résidence secondaire). Et c’est le gâteau « le colombier » qui a gagné !

(d'après Wikipédia, Marmiton et Gildas)

ici, la recette de Marmiton.