Pour changer, une série de bandes dessinées que nous avons apprécié :

Auteurs : Jean Dufaux et Griffo

Présentation :
giacomo_cEn plein coeur de la Venise du XVIIIème siècle, Giacomo louvoie entre les espions, les brigands, les nobles et la police secrète, tirant bénéfice de chacun. Ce grand libertin perce d'un sourire le coeur des femmes et d'un coup d'épée celui des hommes. Dans le brouillard des petits matins, la ville de Venise masque son véritable visage. Dufaux et Griffo lèvent le voile sur les complots machiavéliques qui régissent la cité magique et surgissent avec malice dans le labyrinthe vénitien pour y parsemer masques, dentelles et poignards, et pour nous conter les aventures d'un héros aussi à l'aise dans le maniement du verbe que de l'épée.

Nous avons apprécié : les dessins sont jolis (parfois un peu trop "carrés" à mon goût), l'histoire, son déroulement, etc.

Nous empruntons les bandes dessinées à la bibliothèque municipale, soit celle de notre village, soit celle d'un village voisin.

Aller à la bibliothèque est un régal pour les garçons (samedi matin). Ils se promènent dans les allées (ok, étroites, pas nombreuses, petite bibliothèque d'un petit village), farfouillent dans les bacs, sélectionnent des ouvrages, demandent de quoi cela parle, s'installe pour feuilleter, en sélectionnent quelques uns et les présentent à la bibliothécaire pour enregistrement.

Les garçons ont un "atelier bibliothèque" à l'école, Petit Ange le mardi, Grand Ange, le jeudi : ils y vont par petit groupe, parlent de livres, en choisissent un et l'emportent à la maison pour une lecture en famille !

Demain, direction la bibliothèque !