Fin des achats dimanche dernier :

Nous nous sommes arrêtés devant la baraque (terme consacré, pas chalet !) Escoffier (là, pas besoin de me présenter, on me reconnaît...) (voir ici pour les coordonnées) et Grand Ange a choisi le santon : il a eu un coup de foudre pour :

P1010835
Femme à la Courge

Bon, je vous laisse,
je dois préparer pour installer la crèche
(encore un peu de patience, Alex, Golda et Malou ! Et tous(tes) les autres !).

(d'après Lexilogos) Encore quelques informations sur la crèche...
La crèche désigne à l'origine une auge, une mangeoire. Ce terme est d'origine francique, dérivé d'un mot que l'on reconstitue sous la forme krippia qui a donné :
Krippe en allemand
kribbe en néerlandais
Krybbe en danois
crib en anglais

La crèche désigne, au sens strict, une mangeoire pour les animaux. C'est dans une mangeoire que Jésus a été placé, selon la tradition, à sa naissance. Par extension, la crèche désigne la représentation de l'étable et ses santons.

Par analogie avec le lieu de naissance de Jésus, une crèche désigne aujourd'hui un lieu qui reçoit les petits enfants lorsque les parents travaillent. Les anglais utilisent le terme de nursery, de nurse, dérivé du français nourrice. L'anglais crib désigne un lit d'enfant.

La crèche a remplacé l'ancien français presepe, du latin praesepe qui désignait à l'origine un parc à bestiaux, puis une étable, et enfin la mangeoire de l'étable. L'origine latine se retrouve dans l'italien presepio et l'espagnol pesebre.

enluminures
Heures à l'usage de Rome (XVème siècle)

La crèche dans la Bible

Jésus est né dans une crèche. C'est l'évangile de Luc (et lui seul) qui l'affirme. Voici différentes versions du même verset (Luc, II, 7)

Tob : Elle accoucha de son fils premier-né, l'emmaillota et le déposa dans une mangeoire, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle d'hôtes.

Jérusalem : Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'ils manquaient de place dans la salle.

Segond : et elle enfanta son fils premier-né. Elle l'emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie.

Chouraqui : Elle enfante son fils, son aîné. Elle l’emmaillote et le couche dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle.

L'âne et le bœuf de la crèche

L'âne et le bœuf sont indissociables de la crèche.

Voici deux passages de la Bible, dans l'Ancien et le Nouveau Testament :

Le bœuf connaît son possesseur, et l'âne la crèche de son maître, Israël ne connaît pas, mon peuple ne comprend pas.
Ésaïe, I, 3

Mais le Seigneur lui répondit : "Hypocrites ! chacun de vous, le sabbat, ne délie-t-il pas de la crèche son bœuf ou son âne pour le mener boire ?"
Évangile de Luc, XIII, 15

Jésus répond ainsi aux critiques des religieux qui ne comprennent pas que Jésus ose guérir une femme un jour de sabbat.

Et n'oubliez pas : un clic pour une grande cause, un clic = un don !
mon_beau_sapin